retour page d'accueil  

 

JF dit WAAA-HORetour page précédenteJP répond Wwwhhhaaaarrrrrrghhh

Certes,tout le monde connaît l’homme qui a vu l’homme qui était le beau-frère de l’homme qui a vu le Dahru.
Mais qui, à part celui-là, a vraiment vu le Dahru? Nous! Et peut-être bientôt vous!

Chargé de mission par le CIRSD (Centre International de Recherches Scientifiques sur le Dahru), la Compagnie d’Outre-Rue aurait réussi à capturer deux magnifiques spécimens de Dahrus. Il semblerait que ce soit un couple.

Ces deux Dahrus, observés en lieu clos pendant de longs mois, n’ont pu révéler aux chercheurs que très peu d’informations. Néanmoins, les tests ont révélés que le Carbone 14 leur donne de l’urticaire, que la nourriture en boîte les rend hilares et qu’ils aiment beaucoup la dame de monsieur le Directeur du CIRSD.

A notre connaissance et d’après les mêmes sources, leurs modes de communications sont rudimentaires mais il se pourrait qu’ils soient très élaborés. Les spécialistes ont finalement classé les Dahrus comme: «des cétacés de l’espace urbain».

Suite à des contraintes éthiques et déontologiques, le CIRSD et la Compagnie d’Outre-Rue ont dû relâcher dans la nature ces deux spécimens uniques. C’est, paraît-il, avec grâce et élégance qu’ils errent dans nos rues.

ATTENTION! Les Dahrus seraient toutefois craintifs, légèrement farouches, quelque peu jaloux mais surtout très curieux.

Il est donc conseillé au public d’éviter les cris d’hystérie, les gestes brusques, de les regarder dans les yeux et de ressembler à la dame de monsieur le Directeur. De plus, selon les chercheurs interrogés, et notamment le très estimé Professeur Courlius, éleveur de caniche abricot depuis trente ans, il serait prudent de tenir vos chiens en laisse car ceux-ci ressembleraient à la collation préférée des Dahrus !